Marché de la cigarette électronique : bientôt une cigarette Apple ?

Le géant américain de l’informatique Apple commencerait-il à s’intéresser au marché de la cigarette électronique ? C’est ce que l’entreprise Américaine nous laisse croire après son dépôt pour un brevet concernant la dispersion de gaz d’un vaporisateur. D’ailleurs, qui ne rêverait pas de vapoter une e-cigarette de la firme à la pomme. C’est une réalité bien probable qui pourrait bousculer le marché de la vape.

L’innovation : le mot d’ordre de la firme

Si acheter du e-liquide dans un magasin pour cigarette électronique pourrait bien devenir une réalité, c’est tout le monde de la vape qui pourrait être transformé. Plutôt connue pour la production de masse de smartphone et d’ordinateur, la marque aurait déposé un brevet pour une cigarette électronique d’un nouveau genre qui suscite la curiosité des adeptes de la pomme. Le brevet fait mention d’une substance destinée à s’évaporer ou se sublimer. Et comme la force de la firme réside dans l’innovation, une cigarette made in Apple pourrait transformer l’expérience de la vape. Cependant, rien ne garantit qu’il s’agit bel et bien d’une cigarette électronique. Et comme le vapotage et le mobile n’ont pas vraiment de liens directs, le dépôt du brevet ne signifie pas forcément qu’un tel produit sera construit. Le dépôt sert en fait principalement à protéger des idées en vue d’une éventuelle commercialisation future. Mais n’oublions pas que la firme est connue pour diversifier son activité et qu’elle a déjà conçu un vaporisateur utilisant une température élevée afin de convertir une substance en vapeur, une information qui a de quoi interpeller.

LeFirefly, un vaporisateur par une des mains de chez Apple

Le Firefly est un vaporisateur complexe à convection dynamique différent de celui à remplir avec du e-liquide.C’est un dispositif conçu par deux ingénieurs américains qui souhaitaient mettre les nouvelles technologies au service de la santé. Mark William participant au projet est un ancien de chez Apple qui a su mettre à profit de cette expérience en travaillant le design du vaporisateur. Le produit figure dans le marché du haut de gamme au prix coûteux de 300 dollars. Avec un design épuré de sorte à être simple d’utilisation, la prise en main du FireFly est d’une facilité déconcertante et simple à nettoyer. Cependant, malgré l’aspect familial du produit, il n’est pas destiné au grand public car son utilisation est pour un autre propos. Le réservoir en effet ne se remplit pas de e-liquide mais de marijuana. Un autre marché en plein essor avec la légalisation de l’usage récréatif d’herbe en novembre 2016 en Californie, qui pour rappel l’endroit où siège Apple.

Apple se lancera –t-il sur le marché de la cigarette électronique ?

La marque à la pomme a toujours su tiré sa force dans la diversification et c’est cela qui a sauvé  l’entreprise à plusieurs reprises. Si se lancer dans le secteur de la cigarette électronique ou de l’e-liquide sortirait de ses habitudes, le dépôt d’un brevet comme décrivant le fonctionnement d’une cigarette électronique rend tout de même sceptique. La particularité de cette invention consiste en un vaporisateur capable de fonctionner à haute température pour convertir une substance liquide en vapeur et il porte plus précisément sur la méthode de vaporisation ainsi que les différents moyens mis en œuvre pour maximiser le taux de rendement de la pièce tout en réduisant les pertes. Donc, Apple aurait-il l’intention de se lancer sur ce secteur dans un avenir proche ? Rien n’est moins sûr. Apple la plupart du temps dépose des brevets pour protéger une idée qui rarement aboutit en produits commercialisables. Seul l’avenir dira si le géant Américain de l’informatique tentera un si grand marché différent de leur secteur de commerce.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *